Anges & Démons
Bonjour cher invité, bienvenue sur Anges & Démons, n'hésitez pas à vous inscrire et si c'est déjà le cas pensez à vous connectez.
Cordialement l'administration



 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Les pratiquants Vaudou

 :: PRATIQUES & THÉORIES :: MAGIE :: MAGIES DITES NEFASTES :: VAUDOU Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 2 Sep - 5:07
Le sorcier Vaudou, qu'est-ce que c'est ?
Un Sorcier Vaudou pour la plupart des personnes, est un homme s'adonnant exclusivement à des actes ésotériques de Magie blanche Noir, pour d'autres, il touche à d'autres fonctions du culte Vaudou que sont les Bokors, les Hougans et les Prêtres Vaudou. Pour résumer, le sorcier est dans la connaissance collective une synthèse de ces autres fonctions du Vaudou.

Le rôle du sorcier Vaudou :
Le rôle véritable d'un Sorcier Vaudou, sa fonction première est difficilement résumable. En Afrique et sur Haïti, il aura vis à vis de sa propre communauté différents rôles à tenir et à assumer. Il sera dans certaines tribus un garant moral au bon partage entre les individus qui la composent, il aura donc un rôle politique, il sera également la personne qui portera un rôle de médiateur lors de conflits interne à son village, à sa région, car il sera écouté du plus pauvres au plus riches, car tous redoutent ses connaissances et ses réels pouvoirs de nuisances (sorcellerie). Il aura bien sûr le rôle de demander aux Loas et aux esprits d'agir et d'intervenir pour le bien de sa communauté. Enfin, il sera souvent le tenant du temple (Hounfor) où très souvent il réside. À la différence du Bokor ou du prêtre Vaudou, le sorcier ne monnaie pas toujours ses services, sauf quand il s'agit d'acte de Magie Vaudou ou de Sorcellerie Vaudou. Très souvent, pour un service donné, un conseil prodigué ou un soin apporté (le plus souvent basé sur la décoction de plantes) il se fera rémunéré par un don en nourriture.

Son mode de vie :
Le sorcier Vaudou est une personne souvent solitaire, très axée sur l'analyse et la réflexion nécessaire à ses activités. Il est fréquent qu'il réside dans le temple de son village (Hounfor) où il reçoit et exerce ses pleines fonctions. Dans certaines régions encore, à la mort du sorcier Vaudou, son Hounfor est brûlé lors d'une cérémonie sacrificielle afin d'élever son esprit aux contacts des Loas. Ainsi, le sorcier qui le remplacera, fera référence lors de ses cérémonies Vaudou ou de ses rituels à l'esprit de son prédécesseur, devenu une sorte de "médiateur" privilégié de sa communauté envers les esprits.

Le Féticheurs
Définition :
Un Féticheur est, dans la culture Vaudou, celui qui emprisonne les âmes dans la matière. Il fabrique les objets de ritualistes utilisés lors des rituels, cérémonies et actes Vaudou par les sorciers.

Quel est son rôle dans le Vaudou ?
Le Féticheur a une place très importante dans le Vaudou, surtout dans le Vaudou Haïtien où il va employer dans ses rituels un nombre incalculable d'objets essentiels au bon usage des rituels. Il intervient tel un ouvrier consciencieux, en parfaite harmonie et surtout en binôme avec le sorcier pour qui il prépare les ingrédients et ustensiles nécessaires aux actes de ce dernier, c'est en quelque sorte son bras droit. Il se doit de connaître tous les actes du sorcier pour pouvoir obéir aux attentes de ce dernier et même, si nécessaire pouvoir lui suggérer de nouvelles voies et possibilités. Le Féticheur Vaudou est essentiel, car il lui permet de se concentrer sur le rituel en lui même, car la fabrication des fétiches est un travail aussi long voir même plus que la préparation du rituel. Le Féticheur va donc enfermer dans un objet un esprit ou un pouvoir destiné à un fondement précis et préalablement destiné. L'idée même de créer plusieurs objets ritualistes en grand nombre et qui peut être utiliser par tous n'est qu'une fable, le féticheur est un maître qui constitue ses fétiches à usage unique, pour des situations précises avec des cibles tout aussi précises et désignées par avance par le sorcier.

Ont-ils des fétiches préféré ?
On croit souvent, à tort, que le féticheur est quelqu'un qui ne crée que des poupées vaudous, or il saura appliquer son traitement à n'importe quel objet solide ou même liquide. Une fois l'énergie placé, stocké à l'intérieur de l'objet par le Féticheur grâce à un rituel, ce dernier devient aussitôt un fétiche. Le Féticheur sait par magie, consacré tous les objets qui lui seront confiés. Que se soit des poupées, des amulettes, des bijoux, des vêtements, des plantes, des ustensiles utilisés lors d'offrande à un esprit et aussi sous forme de nourriture ou boisson comestible pour les rituels de magie alimentaire (Ex : Alchimie)

Bokor, une exception chez les Féticheurs.
Les féticheurs créent leurs fétiches à 100% à l'exception des éléments et ingrédients destinés aux Bokors.
Il n'est pas possible d'être Bokors sans être au préalable Féticheur, dans les parcours initiatique final, les Bokors recevront un secret que n'ont pas les Féticheurs, appelé en créole Haïtien : L'étreinte de la mort. Ce secret est un outil de travail redoutable et particulièrement pour les actes malveillants (mais il peut être employé aussi pour des actes bienveillants), tous les actes fait par les Bokors seront emprunt à cette étreinte, de ce fait, les objets qu'ils emploient lors de cérémonies doivent aussi être consacrés dans cette voie. (Acte qu'un Féticheur n'est pas habilité à faire.) Le Féticheur remettra au Bokor des éléments pas encore scellés, ainsi le Bokor pourra y adjoindre trois éléments:

1- L'élément est propre à l'étreinte de la mort
2- L'élément sera lié aux Loas avec lequel le Bokor s'est uni lors de son mariage initiatique.
3- Cet élément est connu que dans la sphère des Bokors.

Le travail des Féticheurs à quel prix?
Il se rémunère en fonction du travail demandé, car chaque fétiche à une durée différente qui peut être de quelque jours, semaine ou même des mois. Il ne se fait payer qu'à la remise de son travail. Les valeurs sont très variables, ça peut aller de quelques Euros à plusieurs milliers. Sa varie en fonction de la complexité du travail à fournir et du temps donné.

Les Bokors
Qu'est-ce qu'un Bokor ?
Les Bokors sont considérés dans la culture Vaudou comme les « méchants » sorcier Vaudou, c'est celui qui pratique les rituels les plus maléfiques, ce sont des adeptes de la Maccumba. Les Bokors ne sont pas très connu dans les monde.

Son rôle dans le Vaudou.
Le Bokor est un sorcier qui loue ses services et ses connaissances en échange d'une rémunération (argent, âmes, objets …). Il sert les Loas entièrement, se sont des expert à la fois dans le vaudou bénéfique et maléfique. Pourtant, c'est la plus souvent pour ce dernier aspect que l'on le sollicite. Les bokors sont connus et redoutés pour leurs compétences extrêmes dans les rituels maléfiques, ils détiennent par leurs connaissances le pouvoir de zombifier ses semblables et se sert parfois de leurs âmes égarées pour les rituels les plus sombres. Le Bokor est également un Féticheur car il constitue les wangas su Vaudou, (wangas = sorte de talisman) et les poupées Vaudou. Il est celui qui va oeuvrer à la création de cette poupée consacrée, cela consiste y lier l'esprit d'un défunt, d'une personne vivante ou même d'une Loa (Loa, voir à Agwé)

Le mode de vie du Bokor.
Le Bokor est une personne le plus souvent nomade, étant à l'origine de nombreux maux, il ne compte pas ses ennemies. Le plus souvent les personne souhaitent faires appel à un Bokor n'aura pas accès à lui mais à un intermédiaire qui sera charger par la suite de lui transmettre la demande du client qui ne rencontrera ça dernier que à la réception du paiement, juste avant le lancement du rituel. L'entretien avec la Bokor sera en générale bref car il n'aime pas perdre son temps en parole inutile à ces yeux. Mais il y a une autre raison à la durée court de cette entrevu lier à la sorcellerie, mais elle ne sera pas révélée ici.

La particularité du Bokor.
Le Bokor n 'a pas besoin de repère, de sanctuaire ou même de temple, il peut se rendre chez une personne pour y faire une cérémonie vaudou ou les rituels, contrairement au sorciers et prêtre du Vaudou ou les Hougans. Le Bokor le peut car il est accompagné partout par sa « Meute », qui est un regroupement d'esprit puissants, représenté le plus souvent par des canidés et des loups, mais si certain membres d'une meute vaudou soient des êtres hybrides (entre l'animal et l'homme), la meute du Bokor lui confère son énèrgie quel que soit le lieu où il doit exercer son rituel. Il peut également maintenir une énergie dans un lieu même après l'avoir quitté.
Ange Noir
Archanges
avatar
Serpent
http://bigfork.forumotion.com/
Archanges
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anges & Démons :: PRATIQUES & THÉORIES :: MAGIE :: MAGIES DITES NEFASTES :: VAUDOU-