Anges & Démons
Bonjour cher invité, bienvenue sur Anges & Démons, n'hésitez pas à vous inscrire et si c'est déjà le cas pensez à vous connectez.
Cordialement l'administration



 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Mar 20 Oct - 21:10
Peut être le point clé à considérer est le numéro 8 - ce personnage mystérieux de l'antéchrist. Comme nous l'avons vu plus haut, le Catéchisme nous dit que cet homme orchestrera une "imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l'apostasie de la vérité." L'antéchrist n'apparaîtra pas comme un homme effrayant, méchant et avec des cornes. Au contraire, il sera certainement une personne charismatique qui proposera des solutions séduisantes aux plus grands problèmes qu'affronte l'humanité, tels que les divisions et les guerres, le terrorisme, la pauvreté ou les dommages faits à l'environnement. Avec tous les conflits, les peurs et l'insécurité qui s'étendent de par le monde, les gens seront tellement fatigués de tous ces troubles qu'ils désireront un dirigeant - quel qu'il soit - qui restaurera la paix, l'ordre et la sécurité. Il se fera probablement l'avocat d'une religion ou d'une philosophie universaliste et dissolue qui unira tous les peuples "au delà des crédos et des dogmes." Ce sera la reconstruction moderne de la tour de Babel où l'homme proclamera de nouveau: "Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisons-nous un nom !" (Gn 11,4) et où l'homme cherchera à actualiser la tentation originelle dans laquelle "Par la séduction du diable, il a voulu "être comme Dieu" (cf. Gn 3,5), mais "sans Dieu, et avant Dieu, et non pas selon Dieu" (CCC 398).
Le Catéchisme explique plus loin que le règne de l'Antéchrist sera celui "d'un pseudo-messianisme où l'homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair" (CCC 675). Comme le Christ l'avait lui-même prévenu: "Je viens au nom de mon Père et vous ne m'accueillez pas; qu'un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous l'accueillerez." (Jn 5,43). En d'autres mots, le "mystère d'iniquité" se manifeste lorsque l'homme cherche fièrement à "réparer le monde" à sa façon, tout en laissant Dieu et Sa révélation de côté:
Cette imposture anti-christique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l'on prétend accomplir dans l'histoire l'espérance messianique qui ne peut s'achever qu'au-delà d'elle à travers le jugement eschatologique: même sous sa forme mitigée, l'Eglise a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme, surtout sous la forme politique d'un messianisme sécularisé. (CCC 676)
Bien que toute tentative d'améliorer la condition humaine est en elle-même légitime et bonne, les Écritures et les enseignements de l'Église sont clairs: aucun ne pourra "réparer le monde" par lui-même tout en restant autonome par rapport à Dieu. De même le royaume de Dieu ne sera pas accompli "par un triomphe historique de l'Eglise (cf. Ap 13, selon un progrès ascendant mais par une victoire de Dieu sur le déchaînement ultime du mal (cf. Ap 20,7-10) ," c'est-à-dire le dernier jugement (CCC 677). Ces paroles devraient nous inciter à demeurer humbles et prudents lorsque nous considérons les efforts des hommes politiques qui cherchent à apporter la paix au Moyen Orient: est-ce que les solutions qu'ils proposent laissent la place à Dieu et Sa révélation, ou bien sont-elles simplement des solutions de surface "au prix de l'apostasie de la vérité"?

L'Antéchrist de Soloviev
Dans son livre Jésus de Nazareth, le pape Benoit XVI mentionne une fascinante histoire courte sur l'antéchrist par l'écrivain russe Vladimir Soloviev (1850-1900). Le Cardinal Giacomo Biffi, qui a prêché en 2007 une méditation de carême au pape et aux membres de la Curie Romaine sur le sujet de l'antéchrist de Soloviev, relève que
l'Antéchrist sera, selon Soloviev un "spiritualiste convaincu", un admirable philantropiste, un pacifiste engagé et actif, un végétarien pratiquant et un défenseur déterminé des droits des animaux. Il ne sera pas hostile "en principe" au Christ. En fait, il appréciera l'enseignement du Christ. Mais il rejettera le fait que l'enseignement du Christ est unique, et il niera que le Christ est ressuscité et vivant aujourd'hui. (Cardinal Giacomo Biffi)
L'Antéchrist de Soloviev écrit un livre intitulé Le chemin vers la paix et bien-être mondial, qui est acclamé par tous. La fraternité des francs-maçons l'élit "Président à vie des États-Unis d'Europe," et il rassemble un concile œcuménique à Jérusalem où il offre aux chrétiens tout ce qu'ils désirent - excepté le Christ lui-même. La grande majorité des chrétiens acceptera cette tromperie et se soumettra à son autorité, à part un petit groupe de catholiques, d'orthodoxes et de protestants qui lui résisteront et lui diront: "Tu nous donne tout, excepté ce qui nous intéresse, Jésus Christ." Leur résistance, bien entendu, provoque une persécution féroce contre eux. (Court Récit sur l'Antéchrist, Vladimir Soloviev 1900)

Le peuple juif et l'Antéchrist
Une question est particulièrement énigmatique : qu'est-ce que les juifs penseront de l'antéchrist? Comme à l'époque de Jésus, le courant majoritaire du judaïsme est toujours dans l'attente d'un Messie purement humain qui rachètera politiquement Israël et rétablira un royaume terrestre évoquant la monarchie de David et de Salomon. C'est à cause de cette vision que la plupart des juifs ont rejeté et continue à rejeter la divinité et la mort expiatrice de Jésus, malgré les nombreux éléments de la tradition juive qui indiquent la divinité d'un Messie souffrant. De ce fait , il est possible que le peuple juif accepte initialement la tromperie de l'antéchrist et croie qu'il est le Messie attendu. Cependant, comme nous l'avons vu, les juifs reconnaîtront le Christ avant Son retour, ils verront (il faut l'espérer) finalement clair à propos de la tromperie de l'antéchrist et l'abandonneront, probablement au prix d'une terrible persécution. Ce qui est intéressant, c'est que Soloviev spécule la même chose:
Lorsque [l'Antéchrist] transfera sa résidence à Jérusalem, en faisait courir secrètement parmi les juifs la rumeur que son objectif principal était d'établir la domination d'Israël sur le monde entier, les juifs l'acclamèrent comme leur Messie, et leur exultation et leur dévotion à son égards ne connurent pas de limites. Et ils se levèrent alors, pleins de colère et assoiffés de vengeance... Vous voyez, les juifs, qui considéraient l'Empereur comme un vrai Israélite de sang, découvrirent de façon inattendue qu'il n'était même pas circoncis. Le même jour tout Jérusalem, et le jour suivant toute la Palestine étaient en armes contre lui. Le dévotion fervente et illimitée au sauveur d'Israël, le Messie promis, laissa la place à une égale haine sans limites de l'habile tricheur, de l'imposteur imprudent. Toute la nation juive se leva d'un seul homme et ses ennemis furent surpris de voir que l'âme d'Israël, en son tréfonds, vivait non pas dans le calcul et les aspirations de Mammon mais par la puissance d'un sentiment très puissant -- l'espérance et la force de sa foi éternelle dans le Messie...

Source : http://www.israelcatholic.com/content/view/73/91/1/3/lang,fr/
Ange Noir
Archanges
avatar
Serpent
http://bigfork.forumotion.com/
Archanges
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anges & Démons :: RELIGIONS & SPIRITUALITÉ :: CHRISTIANISME-