Anges & Démons
Bonjour cher invité, bienvenue sur Anges & Démons, n'hésitez pas à vous inscrire et si c'est déjà le cas pensez à vous connectez.
Cordialement l'administration



 
AccueilPublicationsFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Mer 2 Sep - 0:23
SORBIER:


Planète gouvernante : Soleil
Rôles : Protection contre les sortilèges. Protection des cercles de pierres. Protection des lignes de force sur le sol. Magie la plus élevée. Contrôle sur tous les sens. Guérison. Pouvoirs psychiques. Succès. En correspondance avec l'élément Feu.
Saisons : Printemps, automne

Guérison
Attention: Les graines de Sorbier sont toxiques pour les enfants.
Les fruits du Sorbier étaient préparés en décoction pour faire office de gargarismes contre les douleurs de gorge et les amygdalites. On usait aussi d'une infusion astringentes appliquée en compresse externes pour soulager les hémorroïdes et guérir le scorbut.
Le Sorbier a été employé depuis l'Antiquité comme astringent antibiotique naturel. Par l'intermédiaire de la vue, il soigne l'esprit humain. L'aura de quiétude et la beauté dégagée par le Sorbier, sa grâce et son énergie vitale, nous permettent de trouver la guérison, la force et la détermination. pour maintenir de telles vertus, au moment de quitter l'arbre, cueillez quelques brindilles et emportez-les avec vous.

Magie et inspiration
En tant qu'arbre magique, le Sorbier était employé pour tous les travaux de protection et de voyance. Les encens fabriqués à partir de ses feuilles et de ses fruits bannissent les énergies indésirables. Les anciens druides utilisaient la fumée des feux de bois de Sorbier pour invoquer les guides spirituels et les esprits de la magie. De manière similaire, à un niveau plus romanesque, les gens ont toujours utilisé la fumée de Sorbier pour faciliter la divination au sujet du choix de leur bien-aimée ou de leur amant.
Grâce à ses fleurs blanches, le Sorbier était considéré comme l'arbre des déesses. Les bosquets de Sorbiers étaient vénérés dans l'Antiquité, comme des sanctuaires naturels.
Le Sorbier était un arbre sacré majeur pour les druides, ce qui lui donna une place importante au coeur des traditions de l'Europe occidentale. On disait que, s'il y avait des druides dans un endroit, il poussait aussi des Sorbiers à proximité. Les magiciens gravaient leurs charmes sur des supports en Sorbier et, dans l'esprit des gens, le Sorbier fut associé à la magie. Les légendes irlandaises abondent en histoires de Sorbiers gardés par des dragons ou des serpents. Mais il est fait rarement mention du fait que les Sorbiers étaient eux-mêmes les gardiens des dragons terrestres, dépositaires de la force vitale des énergies de la Terre. En Grande-Bretagne, l'ancienne coutume consistant à placer des pierres sur les emplacements les plus puissants du sol nous a laissé des indices pour appréhender le flux des énergies terrestres. De simples pierres étaient posées sur les lignes droites de l'énergie du sol, des cercles étaient érigés sur les endroits où l'énergie circulait en rond ou en spirales. Les spirales étaient communément utilisées comme symboles des dragons de la terre, car on croyait que ces derniers s'enroulaient autour des collines. En tant qu'arbre de magie, le Sorbier garde la puissante énergie représentée par le dragon.

Utilisation pratique
Le bois du Sorbier est très dur. Dans le temps, on l'utilisait pour fabriquer les mâts et les perches des navires. Les moyeux étaient traditionnellement taillés en bois de Sorbier coupé entre Baltaine et le milieu de l'été. On prenait des bâtons de Sorbier pour la marche, surtout la nuit pour son pouvoir de protection.
Des petites branches de Sorbier servaient à encercler les barattes de lait et de beurre pour les protéger des voleurs et des énergies mauvaises. Les chèvres étaient entourées de cerceaux de Sorbier pour chasser le mauvais oeil. On utilisait aussi des bâtons de Sorbier pour deviner où étaient cachés les métaux précieux dans le sol. L'écorce et les fruits servaient à teindre la laine en noir. L'écorce était aussi employée dans les tanneries.
Le Sorbier servait aussi de leurre pour attrapper les oiseaux. Lorsque les temps étaient durs et que le maïs manquait, les fruits du Sorbier (sans leurs graines) étaient réduits en farine. On les ajoute aussi aux confitures et marmelades, tout comme les pommes sauvages.
La gelée de Sorbier se cuisine à la fin de l'été, elle accompagne l'agneau, le porc.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Sep - 16:57
Je connaissais pas... C'est intéressant, je me sers surtout du morbier ;-p lol!
Archange-dragon
Pégase
avatar
Chien
Pégase
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Sep - 18:17
Morbier ? Jamais entendu parler
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anges & Démons :: BIEN DÉBUTER :: BOTANIQUE :: HERBIER-